Logo OEDT/EMCDDA Rapport annuel en ligne sur l'etat du phenomene de la drogue dans l'UE - 2001

Accueil do Rapport annuel 2001
Preface du rapport annuel
Chapitre 1: L'offre et la demande de drogues
Chapitre 2: Reponses a la consommation de drogues
Chapitre 3: Questions particulieres
Chapitre 4: Le probleme de la drogue en Europe centrale et orientale
Donnees
 
Rapport complet en 12 langues - Adobe PDF  format
Communiques et informations particuliers
 
 

Recherche Plan du site Contact

Préface

 

L'Observatoire européen des drogues et des toxicomanies (OEDT) est très heureux de vous présenter son sixième Rapport annuel sur l'état du phénomène de la drogue dans l'Union européenne, qui a pour principal objectif de fournir une base utile à l'élaboration des politiques tant au niveau européen qu'aux niveaux régional et local.

Ce Rapport donne une présentation actualisée de la situation de la drogue dans l'Union européenne (UE), dont il décrit les nouvelles tendances et l'évolution. Cependant, il ne se limite pas à présenter la situation globalement: il traite également en profondeur de certains problèmes clés, tels que la cocaïne, les maladies infectieuses et les drogues synthétiques, et il brosse un aperçu général de la situation dans les pays de l'Europe centrale et orientale.

Cette année, les États membres ont fourni des données d'une qualité et d'une comparabilité nettement supérieures. Néanmoins, il est essentiel qu'ils poursuivent leurs efforts, non seulement en vue d'améliorer la comparabilité des données au niveau de l'UE dans tous les domaines, mais également pour veiller à ce que ces données soient produites sur une base régulière.

Cela nous amène au sujet fondamentalement important de l'harmonisation des données qui doit rapidement être mise en place pour que les données en matière de drogue au niveau européen deviennent plus fiables et comparables qu'elles ne le sont actuellement. Cherchant à faciliter ce processus, l'OEDT a élaboré des lignes directrices en vue de la mise en œuvre normalisée dans l'UE de ses cinq indicateurs épidémiologiques clés. L'an prochain, il incombera aux États membres de veiller à ce que ces indicateurs normalisés soient mis en œuvre complètement au niveau national.

Il est important de noter que la stratégie européenne en matière de drogue et son plan d'action de suivi (2000-2004) placent l'information et l'évaluation parmi leurs principales priorités. Effectivement, la collecte et l'analyse des données constituent la première étape dans le cadre de l'évaluation de l'impact de toute action. Le plan d'action de l'UE souligne également l'importance de puiser les informations auprès des différentes sources disponibles dans l'UE - notamment l'OEDT et Europol.

L'OEDT ne ménage pas ses efforts pour remplir son rôle clé d'information. Il a peaufiné son programme de travail 2001-2003 pour le faire correspondre aux six objectifs prioritaires de la stratégie européenne en matière de drogue. L'Observatoire participe également au processus d'évaluation de l'impact du plan d'action de l'UE; il travaille en collaboration avec ses points focaux ainsi qu'avec Europol et ses unités 'Drogues' nationales à la conception d'outils appropriés destinés à produire deux vues photographiques composées d'une série de variables adaptées aux six objectifs prioritaires de la stratégie de l'UE.

La première vue donnera un aperçu de la situation et des réponses mises en place en 1999 avant l'adoption du plan d'action de l'UE et servira de base pour mesurer les progrès accomplis lorsque le plan sera arrivé à son terme, en 2004. La seconde vue montrera la situation et les réponses mises en place en 2004 en se fondant sur les informations obtenues à partir de la même série de variables.

Toutes ces étapes serviront, dans une certaine mesure, à accomplir le défi principal que l'OEDT s'est assigné - fournir aux décideurs politiques une base de connaissances solide leur permettant d'élaborer des politiques fondées en matière de drogue.

 

Georges Estievenart
Directeur exécutif

Remerciements

L'OEDT souhaite exprimer sa gratitude envers les personnes et les organismes mentionnés ci-dessous, dont la contribution a permis la rédaction de ce Rapport:

les responsables des points focaux nationaux Reitox et leur personnel;

les services des différents États membres qui ont collecté les données brutes nécessaires pour ce Rapport;

les membres du conseil d'administration et du comité scientifique de l'OEDT;

le Parlement européen, le Conseil de l'Union européenne - en particulier son groupe horizontal 'Drogues' - et la Commission européenne;

le groupe Pompidou du Conseil de l'Europe, le Programme des Nations unies pour le contrôle international des drogues, l'Organisation mondiale de la santé, Europol, Interpol, l'Organisation mondiale des douanes et le Centre de suivi épidémiologique du sida;

le Centre de traduction des organes de l'Union européenne et l'Office des publications officielles des Communautés européennes;

Andrew Haig & Associates, conception graphique et mise en page.

© EMCDDA 2001 | accueil | webmaster | clause de non-responsabilité